“Six milliards pour aider 42 millions de personnes qui vont littéralement mourir si nous les abandonnons à leur sort, ce n’est pas difficile” C’est ce qu’à déclaré David Beasley, le directeur du Programme Alimantaire Mondiale (PAM), dans un article paru sur CNN.

Ce dernier considère que les plus grandes fortunes devraient permettre un changement humanitaire radical, notamment pour les pays touchés durement par le changement climatique et la crise sanitaire.

Une attaque à laquelle le milliardaire a souhaité réagir. Sur Twitter, Elon Musk déclare: « Si l’ONU peut dire ici comment exactement vous pouvez éliminer la faim avec 6 milliards de dollars, je vais immédiatement vendre des actions de Tesla et le faire. Il doit s’agir d’une explication ouverte, afin que le public puisse voir exactement comment l’argent est dépensé. »

David Beasley lui a alors répondu que le reportage de CNN n’était en effet pas exact. « Six milliards de dollars ne mettront pas fin à la famine mondiale, mais ils empêcheront l’instabilité géopolitique et les migrations de masse, et sauveront 42 millions de personnes qui sont au bord de la famine. Avec votre aide, nous pouvons apporter l’espoir, la stabilité et changer l’avenir. » Il a conclu son message en invitant à la discussion le milliardaire.

« Publiez vos dépenses actuelles et proposées en détail, afin que les gens puissent voir exactement où va l’argent. La lumière du soleil est une chose merveilleuse », a répondu Elon Musk, qui ne semble pas convaincu.

Cette conversation lève la voile sur les agissements réels des organisations mondiales à but non lucratif dont les motifs ne sont pas toujours clairs et douteux. En effet, 6 milliards de dollars sont très loin de suffir pour éradiquer la faim dans le monde. C’est à peine le budget national pour une année fiscal dans un pays du tiers-monde.