Partout autour de nous, des activités, il n’en manque pas. Certaines personnes s’en plaignent pendant que d’autres s’en réjouissent. Qu’est-ce qui fait donc cette grande différence dans les activités que nous entreprenons quotidiennement Simple curiosité…

Depuis quand vous rappelez-vous d’avoir fait quelque chose différemment pour vous faire sentir autrement rien que pour vous faire plaisir ? Un jour plus tôt? -Non. Une semaine ? -Négatif. Un mois de celà? -Pas d’chance. Eh ben bon… Il est temps que vous commenciez à repenser les choses, vous savez? Car, comme beaucoup, vous vous donnez à 100 %  au boulot, à l’école ou dans d’autres cercles au sein desquels vous évoluez sans penser une seule fois à y mettre une toute petite pincée  de différence.  Effectivement, c’est cette insignifiante pièce du puzzle qui change tout ! Mais non… Comme beaucoup, vous faites les mêmes choses de la même façon et… ça devient finalement ennuyeux.

Or, à bien y penser, casser la routine n’a absolument rien de bien compliqué. Quelques exemples pratiques : 

Vous avez l’habitude d’emprunter tel chemin pour rentrer chez vous ?! Commencez par en emprunter un autre. Vous vous rendez à la messe à 6 heures ? Essayez le service dominical à 10 heures. Il en est de même pour votre sandwich. Vous avez l’habitude d’aller l’acheter ? Pour une fois, restez chez vous, faites votre commande et attendez tranquillement la livraison. Vous voulez regarder un bon film ? Pas assez d’argent pour vous rendre au ciné ? Simple. Téléchargez le film de votre choix et rendez-vous dans votre chambre. Achetez quelques petites gâteries pour couronner le tout. Et amusez-vous devant votre laptop. Pas de laptop ? Votre smartphone,quoique petit, devrait sûrement faire l’affaire.

Des tas et des tas de petits exemples courants qui changent en un clin d’œil nos humeurs massacrantes. Et la liste continue ! 

Ça vous dit de boire un verre seul ? Faites-le. Au salon. Devant votre petit écran. Vous avez l’habitude de prendre le taxi ? Essayez la marche à pied. L’important c’est que vous faites la même chose de manière différente.

Il m’arrive souvent d’écouter de la musique. Quand j’entends​ trop souvent une mélodie, il arrive que je l’efface pour en télécharger une nouvelle. Bizarrement ça change un tout petit peu les choses. Je ne sais trop de quelle manière. Parfois on choisit de faire quelque chose pour aucune raison. Juste parce que l’on veut le faire. Et la routine ne contribue vraiment pas à s’offrir ce petit bonheur. Regardez les gens autour. Pas vous. Ces autres gens. Ils sont devenus de véritables soldats. Il y en a de toutes les races. Des soldats blancs, des noirs.  Parfois ils ne s’en rendent pas compte. Parfois aussi ils le remarquent mais en font peu de cas.  Juste parce qu’ils se disent que casser la routine demande d’avoir un bon magot,  de se rendre ailleurs très loin je ne sais où. Or, la toute petite chose qui peut transformer vos journées, vos heures, votre travail en un claquement de doigts est là. Et c’est à vous seul de savoir en faire usage. Et pour terminer, voici quelques réactions sur la routine. Des jeunes gens donnent leur impression.

Selon Peterson J., la routine est un truc que l’on fait de façon répétée. Elle peut être ennuyeuse ou réconfortante. Ça dépend. Elle est ennuyeuse lorsqu’on entreprend des activités dans lesquelles on n’éprouve  aucune satisfaction. Et vice-versa.

De ce fait, pour éviter tout sentiment d’ennui, il serait important, avant de casser la routine, de se demander si celà pourra véritablement être réconfortant. Si tel est le cas, il faut tout simplement OSER !

Gamaliel F. va dans le même sens. Il explique : La routine a ses bons comme ses mauvais côtés. Son effet dépend des activités que l’on considère comme routinières. G. F. utilise, pour illustrer cette controverse, quelques exemples :

Premièrement, le cas d’un chômeur (statique), qui ne fait rien de nouveau et ceci tous les jours. Dans ce cas ,sa routine peut être dérangeante pour lui. Ensuite, une relation amoureuse. La routine qui s’y établit créee un certain sentiment de confort, de complicité. Dans un troisième cas, il présente les habitudes du célèbre joueur de foot Christiano Ronaldo. Se routine dans le domaine l’aide à exceller. 

Dans les deux derniers cas, contrairement au premier, la routine ne fait qu’améliorer ! Quant à E. Max G., amant des grandes aventures, il confie : Ces genres d’habitudes que tu as à longueur de journée, ça renvoie à la monotonie. Car, il n’y a aucune variété dans la façon de les faire. La routine, ça renvoie à quelque chose de précis et moi je suis du genre aventurier, donc j’aime plutôt les choses nouvelles. En breve, la routine,c’est vraiment pas mon truc !

Stanley D., lui, à la question : C’est quoi ton impression sur la routine, a répondu bizarrement : Je me demande si j’ai une routine ! 😉

Mais bon. À chacun sa façon de voir les choses.  Et c’est justement ce que la petite enquête va continuer à dévoiler. Cette fois,elle nous donne les impressions de Emmanuel V. Il explique: la routine est moins lassante lorsqu’elle s’inscrit dans un cadre particulier. Elle peut servir de booster, quoiqu’ennuyeuse, pour aider à atteindre un but fixé. (J’aime bien ce côté optimiste, Emmanuel…)

Toutefois,en ce qui concerne nos petites détentes ou une relation amoureuse, elle n’est surtout pas la bienvenue.

Biwi M., lui, pense qu’il y a un certain danger dedans !

Mak Steeve G. enchaine : J’ai horreur de la routine. Il n’y a pas de nouveautés,pas d’expérience nouvelles. Ça me dérange totalement… Plutôt catégorique, M.S.G. !

Tout comme Marc Emmanuel B., qui ajoute que la routine le dérange complètement vu qu’il aime les activités innovantes. Vladimir B. lui,en profite pour glisser un petit conseil (que j’apprécie bien,d’ailleurs): La meilleure façon de casser la routine est de faire un bon emploi du temps ! Toutes ces réactions vont pratiquement dans le même sens…

Juste pour nous dire que la routine est parfois angoissante. Et qu’il faut innover de temps à autre. Essayez ! Vous m’en direz  nouvelles !