Ce 5 octobre, Facebook a subi une panne mondiale qui restera dans les annales. Cette dernière a empêché l’accès aux quatre réseaux et messageries du groupe, Facebook, Instagram, Whatsapp et Messenger, qui est ordinairement fréquentés tous les mois par quelques 3,5 milliards de personnes dans le monde.

Cette méga-panne a fait un grand trou dans la fortune du richissime Mark Zuckerberg, cofondateur de Facebook après une chute du titre en bourse. Il a perdu 7 milliards en quelques heures.

Ce mardi, l’entreprise a apporté quelques explications.

D’autre part : WhatsApp ne fonctionnera plus sur ces téléphones à compter du 1e novembre prochain

“Nos équipes d’ingénierie ont appris qu’un changement de configuration des routeurs principaux qui coordonnent le trafic entre nos centres de données a entraîné des difficultés techniques aboutissant à l’arrêt de toute communication. Cette interruption des échanges du réseau a eu des effets en cascade sur la façon dont nos centres de données communiquent, provoquant la panne de nos services” explique l’entreprise.

Après le rétablissement de la situation, Mark Zuckerberg a publié un message d’excuses sur Facebook. “Désolé pour la panne d’aujourd’hui. Je sais à quel point vous comptez sur nos services pour rester connectés avec les gens qui vous sont les plus chers”, a sobrement regretté le fondateur et dirigeant de l’entreprise.

Crédit : BiznisNews