ByteDance, la maison-mère de TikTok a finalement cédé à la pression de Pékin, et annoncé de lourdes restrictions concernant l’accès des adolescents à son réseau social.

La Chine a définitivement fait de la lutte contre la cyberdépendance l’une de ses priorités. Après avoir limité le temps de jeu hebdomadaire des adolescents à trois heures par semaine, le pays s’attaque désormais à TikTok.

Particulièrement populaire chez les jeunes, le réseau social est depuis déjà quelques mois, dans le viseur de Pékin. Plutôt que d’attendre qu’une sanction tombe, ByteDance a finalement pris les devants, en limitant à quarante minutes journalières le temps autorisé sur sa plateforme sociale pour les moins de 14 ans. L’accès au service leur sera également interdit entre 22 heures et 6 heures du matin.

Lire la suite sur JournalDuGeek