Depuis quelques semaines, après que le nom du groupe Facebook ait changé en Meta, notre quotidien est submergé d’informations autour du thème « Metaverse ».

Si on se réfère a wikipédia, le Metaverse est la contraction de deux mots : Méta et univers, qui désigne un monde virtuel, un univers qui promet d’avantage de contacts sociaux sans se déplacer. Ce concept a vu le jour dans les années 80, avec la sortie du jeu Habitat, qui est le premier environnement virtuel où les joueurs étaient représentés par des avatars. Mais, le terme métaverse est apparu pour la première fois en 1992, dans le roman « le samouraï virtuel » de l’auteur Neal Stephenson. Depuis lors, le concept a inspiré beaucoup de films.

Avec le Metaverse, on aura la possibilité de créer son chez soi virtuel. Imagine que tu te retrouves dans ta chambre entre 4 mûrs de 20m² et que tu t’ennuies a mourir. Juste avec un casque de réalité virtuelle, te voilà transporté(e) sur une plage, au bord d’un lac ou se retrouver avec des amis pour passer un bon moment, où chacun est représenté par son avatar. Avec aussi la possibilité de partager des moments de réalité mixte, ce sera des moments 50% réels et 50% virtuelle. Tu es dans un lieu public, mais grâce avec des lunettes de réalités augmenter (virtuel), tu vois un échiquier de synthèse sur la table (réel) où tu joues une partie avec un ami à des kilomètres de toi.

Le métaverse, appartient-il a Facebook?

L’univers métaverse est ouvert a toute entreprise qui veut le réaliser. De nombreux géant du web et des jeux vidéos font déjà la guerre pour ce concept. Roblox entre déjà dans une concurrence acharnée avec Épic game qui a déjà investi un milliard de dollars dans le développement de sa version du métaverse. On a aussi le fameux « Fortnite », le jeu vidéo a 350 millions utilisateur, s’est déjà lancé dans ce concept.

Microsoft, une multinationale informatique, possédant le réseau le réseau professionnel « LinkedIn » et le jeu Minecraft est un candidat sérieux pour devenir l’un des leaders de ce secteur en créant un métaverse pour les entreprises, et on retrouve aussi les géants chinois : Alibaba et Tiktok, s’intéressent aussi a ce concept sans oublié les multiples startups qui espèrent s’y faire une place.

De quoi a-t-on besoin pour s’immerger dans l’univers métaverse ?

L’univers métaverse s’ouvre a tout ceux qui auront des équipements électroniques comme : les casques de réalités virtuelle et des lunettes de réalités augmenter où ils pourront s’immerger dans ce monde virtuel pour explorer un décor 3D. Pour les mouvements, on doit s’occuper des contrôleurs dans la main, mais d’autres systèmes envisagent d’utiliser des tapis-roulant. Des compagnies comme méta, htc, sony possèdent déjà leurs casques, on attend celui d’Apple qui sera commercialisée en 2022.

Le coût des équipements cloud pourraient atteindre jusqu’à 718 milliards de dollars rien que cet année, et peut atteindre les 1300 milliards de dollars en 2025.

Pour parvenir à une commercialisation de masse, les multiples projets de métaverse ont de nombreux défis à faire face, notamment ceux des cybes attaque. Ces plateformes devraient offrir une garantie en matière de sécurité électronique.

Fiction ou réalité ?

Le concept métaverse a déjà franchi le cap de fiction depuis le début des années 2000, a cause du succès qu’à connu le plateforme « second life » où des millions d’utilisateur adoraient l’idée de discuté avec une autre personne a l’autre bout du globe. Malheureusement, ce plateforme et le concept était tomber dans l’oubli a cause de Facebook.

On peut dire que le métaverse, ne sera plus une fiction, mais il fera partie de notre quotidien où nous pourrons l’utiliser pour aller à l’école, au boulot passer un peu de temps avec un proche éloigné.